ANMONM

Association Nationale des Membres de l'Ordre National du Mérite

Divertissements

 

          La vérité sort plus facilement de l'erreur que de la confusion (F. BACON)

Des chiffres et des nombres

-381654729 : un nombre très particulier

-Nombres palindromes  : curiosités arithmétiques

-Nombres de Kaprekar  : constructions numériques

-Codage de numéros  : INSEE, carte de crédit, compte bancaire, billet de banque.

Trois apparitions

Première apparition (avec la permission de Henri BROCH  coauteur avec Georges CHARPAK du livre “Devenez sorciers, devenez savants”,  Ed. O. Jacob).

Sur l'image de gauche ci-dessous fixez le petit point noir entre les deux coeurs noirs pendant une trentaine de secondes puis portez votre regard sur une feuille blanche ou -mieux- sur un mur ou un plafond blanc :  il y apparaîtra un visage lumineux se mouvant légèrement.

Deuxième apparition

Fixez du regard le drapeau jaune-noir-cyan ci-dessous pendant une trentaine de secondes puis regardez immédiatement dans le rectangle blanc à droite (ou sur une feuille blanche préalablement disposée au-dessous du drapeau) en évitant de ciller : il y apparaîtra le drapeau français. Essayez plusieurs fois car cette apparition est plus difficile à visualiser que la première.

apparitions

Ces deux apparitions sont dues à deux phénomènes comme l’expliquent G. CHARPAK et H. BROCH : "tout d’abord la rémanence ou persistance rtéinienne (une image même fugitive dure environ un quinzième de seconde) ; ensuite au fait que, lorsqu’on fixe précisément pendant plusieurs dizaines de secondes une image, les cellules de la rétine qui travaillent sont toujours les mêmes et finissent par être saturées c’est-à- dire qu’elles ne parviennent plus à transmettre l’influx associé à la lumière. Si l’on supprime brutalement l’image de départ et que l’on porte immédiatement son regard sur une plage uniforme [une feuille de papier ou un mur blanc] la surface rétinienne pourra transmettre normalement les couleurs partout, sauf en certains endroits où les cellules saturées par l’image de départ ne pourront plus assurer une transmission optimale des couleurs qui y étaient présentes [ces cellules ne restituant en fait que le “négatif” des images reçues]. En conséquence on perçoit en fond l’image complémentaire (forme et couleurs) de l’image originale ".

C’est ainsi qu’on perçoit un visage barbu sur fond clair dans le premier exemple et le drapeau bleu-blanc-rouge dans le deuxième exemple (la couleur complémentaire du jaune étant le bleu, celle du noir le blanc et celle du cyan le rouge). Dans le premier exemple le déplacement de l'image est dû aux faibles clignements des yeux.

Troisième apparition

Il s'agit d'un stéréogramme c'est-à-dire d'une image 3D cachée dans le cadre d’une image 2D. Il est obtenu  partir d’une image à motif (comme du papier peint par exemple) en appliquant à  ce dernier une déformation ("assistée" par ordinateur) qui sera fonction du relief que l'on cherche à faire apparaître.

Pour apercevoir ce relief placez votre visage le plus près possible de l'image, fixez la, les yeux “détendus”, presque à  loucher, puis reculez doucement, en prenant soin de garder les yeux toujours “détendus”. Le stéréogramme ci-dessous montre un lion, une lionne et un lionceau dans un décor de savane.                  

stereogramme

Retour en début de page 

Président(e) de la section

M. Jean-Claude BAURENS